• Mise en Garde et Conseils

    La cosmétique maison n'est pas un simple passe-temps et nécessite tout comme la cuisine quelques précautions, à savoir :

    1/ nettoyage de la surface de travail, des ustensiles, des contenants et des mains,

    2/ désinfection de la surface de travail, des ustensiles, des contenants et des mains,

    3/ et pour finir du bon sens toute recette cosmétique réalisée sera testée avant application sur la peau, si un ingrédient est changé le résultat ne sera pas identique à la recette initiale.

    Une fois la préparation terminée et refroidie faire un test de pH de votre produit. Cette étape est INDISPENSABLE puis ensuite FAIRE AUSSI un test cutané dans le pli du coude puis on attend 24 heures avant toute utilisation car lui seul peut vous indiquer si l'utilisation du produit fabriqué vous convient En effet on n'est pas à l'abri d'une réaction ou d'une allergie soit à un des ingrédients utilisés, soit à un assemblage d'éléments.

    Pour résumé le test du pH et le test cutané sont deux choses indispensables. Bien évidement si une recette vous convient et que vous l'avez déjà testée auparavant, pas la peine de refaire le test cutané par contre le test pH lui est à réaliser sur chaque préparation.

    L'usage des huiles essentielles nécessitent quelques précautions d'usage, il faut absolument se renseigner correctement avant de les utiliser car elles sont puissantes et pas sans effet.

    Donc faites très attention en les utilisant le dosage même infime est extrêment concentré en principes actifs d'où le nom «huile essentielle».

     

      Les huiles essentielles sont rigourousement interdites pendant les premiers mois de grossesse chez la femme enceinte. 


    Eviter pendant les quatre premiers mois de grossesse les huiles essentielles de camomille, rose, géranium et lavande.

    Eviter pendant toute la grossessse les huiles essentielles de basilic, cannelle, cèdre, céleri, fenouil,genièvre, hysope, jasmin, marjolaine, mélisse, menthe poivrée, muscade, myrrhe, persil, romarin, sauge sclarée et thym.

    D'une manière générale, les huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques ou ayant des problèmes de santé graves. Sauf avis médical, n'utilisez pas non plus d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

    Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les muqueuses, sur les yeux ou le contour des yeux. En cas de contact, appliquez abondamment une huile végétale, puis consultez un médecin.

    Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

    Certaines huiles peuvent être irritantes pour les peaux sensibles. La majorité des huiles essentielles s'emploient diluées dans une huile végétale sur la peau. En effet certaines huiles essentielles sont dermocaustiques donc on évite d'utiliser des huiles essentielles directement sur la peau.

    Nous vous recommandons de toujours effectuer un test de tolérance cutané dans le pli du coude pendant au moins 24 heures avant toute utilisation à l'état pur ou dilué sur la peau. Si vous observez une réaction (rougeur, irritation, picotement, bouton …), n'utilisez pas le mélange.

    Certaines huiles sont photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…). Mêmes diluées à 0,04% certaines restent photosensibilisantes.

    Après application de ces huiles essentielles, ne pas s'exposer au soleil pendant une durée minimum de 24 heures.

    Les injections d'huiles essentielles sont rigoureusement interdites.

    En cas d'allergies respiratoires, éviter d'inhaler directement les diffusions d'huiles essentielles.

    N'associez pas huiles essentielles et traitements médicamenteux.

    Consultez un médecin aromathérapeute pour toute indication thérapeutique ou tout traitement par voie orale.

    En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle, contactez un centre anti-poison et consultez un médecin.

    En cas de doute ou d'interrogation, il convient de toujours se référer à des livres de référence et/ou ne pas hésitez à demander conseil à votre médecin.

    N'utilisez jamais une huile essentielle "au hasard" ou demander l'avis d'un professionnel de santé.

     

    Sources : 100% plantes, aroma zone, Nerys Purchon.

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 18:05

    c'est un article à avoir toujours en mémoire

    2
    Elfe des bois Profil de Elfe des bois
    Lundi 7 Janvier 2013 à 01:44

    J'espère surtout que cette mise en garde sera lue et relue 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :